Gratitude

gratitud_fr

“Remercies pour toutes les bénédictions inconnues qui sont déjà en chemin”. Sagesse Native Américaine

Citations chamanisme et spiritualité _ Sagesse amérindienne.
La voie de l’homme médecine.

Publié dans Citations chamanisme, La voie du medecine man | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Sagesse amérindienne : Tecumseh, le jaguar celeste et petite réflexion sur la Mort

Sagesse amérindienne

Sagesse amérindienne

« Vis ta vie de sorte que la peur de la mort ne puisse jamais atteindre ton coeur.

Ne querelle personne à propos de sa religion. Respecte les autres et leurs points de vue, et demande qu’ils respectent le tien. Aime ta vie, perfectionne la. Embellis chaque chose de ta vie.

Essaye de faire en sorte qu’elle soit longue et au service des tiens. Prépare un noble chant pour le jour où tu passeras dans l’au-delà.

Aie toujours un mot ou un signe de salut pour un ami que tu rencontres ou que tu croises ou même pour un étranger dans un lieu isolé. Fais preuve de respect envers tous et ne t’abaisse devant personne.

Quand tu te lèves le matin, rends grâce pour la nourriture et pour la joie de vivre. Si tu ne vois aucune raison de rendre grâce, la faute repose en toi seul.

N’abuse de personne ni de rien, car l’abus change les sages en fous et prive l’esprit de sa vision.

Quand vient l’heure de mourir, ne sois pas comme ceux dont le coeur est rempli par la peur de la mort, qui lorsque leur heure arrive, pleurent et prient pour avoir un peu plus de temps afin de revivre leur vie de façon différente.

Le jour venu, chante ton chant de mort et meurs comme un héro qui rentre chez lui. »

Parole de sagesse, sagesse amérindienne par le chef Tecumseh (1768-1813)
Citation sagesse, spiritualité et chamanisme.

Bonjour à tous,

J’espère que ce billet de blog vous trouve en joie et en paix.

Je n’ai pas grand chose à ajouter sur cette poésie ou ses paroles de sagesse du chef Tecumseh, (jaguar céleste) sur le sens de la vie et l’importance d’être à chaque instant avec sa propre mort.

Dans nos cultures et notre monde moderne, nous avons souvent repoussé au loin l’image de la mort et nous passons le peu de temps que nous avons sur cette terre en vivant comme si nous étions éternels dans ce monde de matière et comme si l’univers nous devait quelque chose, plutôt que dans la conscience de notre nature véritable et au service de la vie, de l’univers et des autres.

Le fait est pourtant que rien ne nous est du par personne, ni par l’univers et que nous devrions remercier et ressentir de la joie pour chaque instant de plus que nous passons à vivre cette expérience de la conscience incarnée. En nous croyant éternels dans cette forme matériel éphémère, nous repoussons souvent au dernier instant les choses qui comptent vraiment et quelquefois nous retrouvons le nez dessus quand il est trop tard. Vivre de cette façon nous abuse sur le sens de notre présence et mais nous fait aussi faire des erreurs dans nos relations aux autres que nous finissons aussi par considérer éternels alors qu’ils ne le sont pas non plus. Seulement voilà, le jour où ils sont partis et c’est toujours brutalement qu’ils le font même si l’on pense y être préparés, il est souvent trop tard pour leur parler, pour s’excuser ou pour leur dire tout ce que nous voulions leur dire. Sans doute est-il plus pratique d’en vouloir à la mort ou à l’univers de ne pas nous avoir donner le temps. Mais encore une fois, l’univers ne nous doit rien et c’est nous qui lui sommes redevables de ses merveilles autant que de notre existence et de l’opportunité qui nous est offerte.

De fait, il n’y a rien de morbide à vivre aux côtés de sa propre mort, et c’est une source inépuisable de sagesse. Taisen Deshimaru, le grand maître zen qui est venu porter la graine du zen en France disait souvent que « méditer c’était comme s’asseoir dans son propre cercueil ». Cette phrase prononcée en plein coeur du Dojo, a sans doute effrayé plus d’un débutant et pourtant elle est d’une grande profondeur. Il faut la pratiquer avec son corps-esprit pour la comprendre et ne pas se laisser aller aux représentations mentales, pleines de peur et d’images toutes faites sur ces questions.

Ici dans de nombreux pays d’Amérique latine, la mort une grande sainte et on la vénère. Il faut dire que son rôle est unique dans tout l’univers et que la mission qui lui a été confiée est d’une grande délicatesse même si nos cultures et les hommes la payent souvent en retour de bien des ingratitudes et de bien des incompréhensions. Pourtant, pour celui qui croit un tant soi peu qu’il n’y a pas que du hasard dans cet univers mais bien une intention merveilleuse et incommensurable à l’oeuvre, il reste une évidence. Que pourrait-elle décider seul, la sainte mort, que Dieu ne lui ait commandé?

Bien sûr il reste les cas où l’ironie du libre arbitre pousse quelqu’un à choisir de partir avant son heure mais même dans ces cas là, elle ne fait que remplir son office de passeuse d’âmes. Car elle est la grande mère des cycles qui s’achèvent pour mieux renaître, celle qui nous fait traverser quand notre temps est venu. Elle est celle qui peut nous faire souvenir du pourquoi de notre venue dans cette matière incarnée et ce monde de densité. Qui mieux qu’elle peut nous rappeler à chaque instant et avec bienveillance du fait que le temps presse? Nos vies passent si vite avec si peu de temps pour avancer sur le chemin d’élévation et approfondir les enseignements que nous sommes venus chercher.

Les grands sages et les grands saints de ce monde en choisissent même le moment et décident souvent de l’appeler à eux quand ils savent que leur temps est venu et que les choses qu’ils avaient à accomplir dans cette vie sont accomplies. De nombreux maîtres zen meurt ainsi aussi. Ils n’ont jamais peur comme le guerrier du chant de Tecumseh car leur vie s’est remplie de sens et d’actions véritables dans la conscience de leur nature éphémère.

S’il vous plait, soyez heureux et pratiquez la gratitude. C’est une clé majeur sur laquelle la partition de votre vie peut devenir une symphonie merveilleuse.

Avec amour

Fred

Medecineman.com
Soins chamaniques et énergétiques à distance.

Publié dans Citations chamanisme, La voie du medecine man | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Alchimie de l’âme et du coeur

alchimie_ame_rencontres_chamanique_sagesse_et_lumiere

«Celui qui ne croit pas à la magie ne le trouvera jamais, » Roald Dahl
Citations spirituelles, chamanisme, magie, alchimie de l’âme et du cœur

Au-delà de ce que nous percevons avec nos yeux et nos sens, il y a toujours plus à voir. Parfois, les portes s’ouvrent et nous pouvons voir au-delà. Nous pouvons alors apprendre à voir les miracles qui se produisent à chaque instant autour de nous. Cela peut ne durer qu’un instant, ou plus longtemps, mais nous savons alors que la magie nous a effleuré de ses doigts. Pourtant, que nous en ayons fait l’expérience ou non, n’oublions jamais que la sagesse est enracinée dans l’acceptation de notre propre ignorance.

Une seule vérité demeure, nous sommes beaucoup plus que ce que nous pouvons voir et, par conséquent, nous avons une grande responsabilité dans tout ce que nous faisons ou disons  face aux autres, face à nous-mêmes et face à l’univers.

Il en va de même pour les rencontres que nous faisons, elles sont toujours magiques et obéissent à des règles invisibles que nous ne percevons pas toujours dans toutes leurs implications. Aussi, je vous remercie tous, êtres magiques,  beaux fils et filles de la Terre, qui avez croisé ma route ou qui la croiserez pour faire partie de ce voyage sacré.

Que votre journée soit pleine de lumière, de joie et de chansons dans vos cœurs.

medecineman
Soins chamaniques et énergétiques à distance

Publié dans Citations chamanisme, La voie du medecine man | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Prière pour les quatre dragons : feu, air, eau et terre.

les_quatres_dragons_elements_priere_chamanique

Aux quatre dragons feu, air, eau et terre dans les sept directions de l’univers,

Nous vous remercions pour votre présence  à l’intérieur de notre être comme à l’extérieur, dans tout l’univers, dans chaque chose, et dans chacune de vos manifestations, de la plus dense à la plus subtile,

Nous prions pour que vous vous teniez en équilibre à l’intérieur de notre forme-esprit pour nous permettre de toujours danser dans la lumière et qu’ainsi nous puissions accomplir notre mission sacrée,

Nous prions pour que vous nous laissiez monter sur vos ailes de feu, d’air, d’eau et de terre pour atteindre les lieux les plus éloignés où les Dieux veulent nous envoyer,

Aux quatre dragons feu, air, eau et terre dans les sept directions de l’univers.

Prière des quatre dragons élémentaux.
Citation chamanique, citations spirituelles

Une belle journée à tous dans la lumière, la joie et l’harmonie.

Fred
medecineman.com
Soins chamaniques et énergétiques à distance.

Publié dans Citations chamanisme, La voie du medecine man | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

L’harmonie et les quatre éléments dans le chamanisme

citations__chamanisme_spirituelles_bouddha« Le miracle c’est vous et vous avez le pouvoir de convertir tout ce que vous touchez en miracle. »
Thich Nhat Hanh
Citations chamanisme et citations spirituelles
Sagesse bouddhiste et bouddha d’eau, de terre, d’air et de feu.

Bonjour et une très belle journée à vous tous,

Nous espérons que ce message vous trouve en bonne santé et en joie.

Le temps passe, occupé entre mille choses, funambule sur le fil de lumière en prise aux vents de l’univers et leur poussière d’étoiles, dans l’élévation nécessaire au-delà de la densité des formes de matière et l’intention de rester au service des soins. Un pas par jour, gravir la montagne en évitant de s’arrêter trop longtemps en chemin; importance de la constance. Qui peut comprendre la difficulté de la danse du chamane au sein des exigences et des pièges illusoires de la matière? Le chamane lui-même, occupé pour que survienne l’union de chaque instant entre la forme-esprit humaine et le guerrier de lumière. A tout le moins, qu’il soit suffisamment conscient pour mesurer la distance de l’ombre à la lumière, Ouvrir le coeur, laisser celui qui est venu et revenu à travers les cycles l’élever et guider ses pas. Etre dans la joie et la paix avec notre bel univers et bénir chaque tâche d’obscurité sur le miroir avant de la laisser aller et se dissoudre car chacune d’elles nous permet d’entrevoir la véritable splendeur de  la lumière.

Aujourd’hui, nous partageons une création digitale et une citation spirituelle Thich Nhat Hanh, un sage moine bouddhiste aux écrits spirituels très profonds.

Pour la création de ce bouddha « élémental » de feu, d’eau, d’air et de terre, nous avons travaillé sur les quatre éléments qui sont à la base de la création de toute chose dans l’univers, sous leurs formes variées, de la plus dense et matérielle à leurs formes et manifestations les plus subtiles. Etant  nous-même feu, air, eau et terre, il est important de former l’intention que ces éléments soient équilibrés à l’intérieur de nous autant qu’ils le sont à l’extérieur. L’harmonie « élémentale » est une des bases de la pratique du chamanisme et les quatre éléments sont des alliés incontournables, en dedans comme en dehors. Un de ces jours prochains, nous avancerons un peu plus sur le sujet pour le détailler, en attendant et profitant de ne pas avoir la tête pleine de grands mots qui compliquent tout, il vous faudra avancer avec votre intuition et ouvrir votre coeur. :)

Que votre journée soit belle, avec beaucoup de paix et de lumière.

Fred
medecineman.com
soins énérgétiques et chamaniques à distance.

Publié dans Citations chamanisme, La voie du medecine man | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Vivre ensemble comme des frères

La Sagesse et tolérance de Martin Luther King

La Sagesse et tolérance de Martin Luther King

“Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères ou périr ensemble comme des sots.” Martin Luther King Jr. Citations spirituelles, Citations chamanisme Un message de paix de sagesse et de tolérance

Bonjour à tous,

En ces temps troublés, je vous poste un peu de sagesse et une belle phrase de MLK à pratiquer.

De mon côté, j’ai toujours pensé que rien n’était pire que le prosélytisme de tous bords, religieux ou athéiste. Pire, l’agressivité dans le prosélytisme est encore le plus exécrable et si sans doute comme vous, j’ai quelquefois ouvert ma porte à des témoins de Jehovah, je les ai heureusement toujours trouvé courtois. Je dois même vous avouer que j’ai été bien plus souvent choqué par des diatribes d’athéistes en croisade ici ou là contre des croyants de tous bords que de par des religieux authentiques prêchant et tentant de me convaincre de boire l’eau de leur fontaine, de sorte que j’en suis venu à considérer l’athéisme comme une forme de religion dans ses méthodes de propagation et ses prêches; c’est un constat ce n’est pas un jugement. Je sais aussi que dans certains pays comme les Etats Unis la lutte est plus féroce et ouverte qu’en France et il est possible que cela suscite des conflits plus ouverts du côté du prosélytisme. Pourtant il y a quand même une évidence dont la compréhension est à la portée de tout le monde : comment le préchi précha  pourrait-il convaincre une personne adulte déjà faite dans ses croyances ou ses non croyances d’en changer, a fortiori s’il est agressif? Qui croit encore à cela?

Pour faire un petit tour d’horizon de la question et sans prétention, côté religion catholique, les croisades ne sont plus d’actualité depuis longtemps et la mission de convertir à coup de glaive et d’eau bénite n’est plus de mise pour le plus grand bien de tous. Sans aller dans ces tristes extrêmes,  le vide des églises et le peu de présence des prêtres dans la vie sociale semblent témoigner du peu de velléité de faire venir à cette religion les brebis égarées et il me semble plutôt qu’on attend du côté des curés qu’elles se présentent à la porte. Sauf erreur de ma part, il ne me semble pourtant pas qu’elles s’y bousculent et dans le grand supermarché libéral des croyances, il semble que le client reste roi et évolue dans tout cela comme dans un self-service avec son petit plateau, son petit pain, sa petite fourchette et son petit couteau. Restant élitiste, la religion juive n’a quant à elle pas de volonté expansionniste en terme de cheptel et reste donc peu prosélyte ce qui ne signifie pas bien sûr qu’elle ne soit pas active sur le terrain de la propagation de ses croyances envers ses ouailles comme quelquefois vers les autres ce qui reste paradoxal parce qu’il reste quand même difficile d’être à la fois exclusif et inclusif. L’islam semble plus actif et le mode de conversion et l’implication dans le social de ses croyants y est certainement pour quelque chose. Je ne serais pas surpris qu’il opère de manière plus active auprès des plus nécessiteux et des plus pauvres en les aidant comme avait pu le faire à un moment donné le catholicisme. Il faut rappeler que comme pour les traditions chrétiennes ou catholiques, la charité est une valeur centrale de cette religion quand elle est pratiquée dans la lettre du texte comme elle l’est par des millions de pratiquants dans le monde. Le bouddhisme, quant à lui, a toujours encouragé de nourrir la religion des autres pour nourrir la sienne, et pour parler de prosélytisme autant que de volonté hégémonique, la phrase du Dalai Lama qui dit « qu’il faut des religions différentes pour tout le monde et que penser que ses propres croyances doivent être adoptées par le monde entier est une erreur et une illusion »; est à retenir,

Bien sûr, s’il y a très certainement dans toutes les religions un petit nombre d’irréductibles radicalisés qui continuent d’espérer « illuminer » de leur vérité et quelque soit le prix à payer les incroyants ou les impies, cela reste extrêmement marginal il faut s’en souvenir eu égard au nombre de croyants dans le monde toute religion confondue. Je le dis encore dans l’esprit de la phrase de MLK, pour moi la responsabilité de tous est engagé dans le respect des croyances de l’autre, y compris celles des athéistes.

Dans le chamanisme, nous n’essayons jamais de convaincre quelqu’un qui ne l’est pas de quoique ce soit et il ne nous appartient jamais de tenter de tirer vers nous ceux qui n’y viennent pas d’eux-même. En réalité, nous savons même que seuls peuvent entendre ceux qui sont déjà sans le savoir éveillés. Le reste est une perte de temps et d’énergie et nous ne concédons jamais rien sur ce terrain sachant la différence immense que cela fait d’un patient à l’autre, ou d’un apprenti à l’autre,, cela évite largement toute forme de prosélytisme.

Cela étant dit donc, tolérance et paix, bravo pour les discussions ouvertes mais dans le respect, et pour les préchi précha de tout bords lâchons-nous les baskets. La vérité de l’humanité est surement dans la somme de toutes nos croyances réunies et celle de Dieu dans le coeur de chacun.

Bonne journée dans la lumière et la joie.

Fred medecineman.com Soins énergétiques et chamaniques à distance.

PS :  je vous livre quelques chiffres 2014 trouvés ici : http://www.espace-citoyen.be/article/211-panorama-des-religions-dans-le-monde/

2,2 milliards de chrétiens, dont : 1,1 milliard de catholiques romains, 450 millions de protestants (375) et d’anglicans, 250 millions d’orthodoxes et d’orientaux, 400 millions d’indépendants

1,3 milliards de musulmans, dont : Presque 1 milliard appartenant au courant sunnite, 170 millions de chiites, 2 millions de kharijites, 13 millions appartenant à des courants dissidents

910 millions de sans-religion, dont : 760 million d’agnostiques, 150 millions d’athées

850 millions d’hindous, dont : 570 millions de vishnouites, 230 millions de shivaïtes, 25 millions d’adeptes de Shakti, 22 millions de néo-hindous

400 millions d’universalistes chinois (religion populaire et traditionnelle chinoise)

370 millions de bouddhistes, dont: 210 millions pour le Mahâyâna (grand véhicule), 140 millions pour la voie Theravâda (petit véhicule), 22 millions pour le Vajrayâna (bouddhisme tantrique)

250 millions d’animistes

25 millions de sikhs

15 millions de juifs, dont : 11 millions de rite ashkénaze, 4 millions de rite séfarade

Autres :  Spiritistes : 12 millions, Baha’is : 7,5 millions, Confucianistes : 6,5 millions, Jaïnistes : 4,5 millions, Shintoïstes : 2,7 millions, Taoïstes : 2,7 millions, Zoroastristes : 2,5 millions

Publié dans Citations chamanisme, La voie du medecine man | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Un poème zen et un film merveilleux pour bien commencer 2015

citations_zen_chamanisme_maitre_dogen

« Dans le vent du printemps
Avec les pétales est tombée
Une parole que je venais de citer.
Ne pourrait-on imaginer
Que c’était le chant de la fleur? »

Maître Dôgen (1200-1253)
Citations chamanisme, citations spirituelles
Poésie zen, bouddhisme


Bonjour à tous,

Bienvenue en 2015!

Aujourd’hui je poste un poème du grand maître du Zen Soto, Eihei Dogen pour commencer l’année!

Zen et Nature, chamanisme et Nature. Il y a une relation de parenté profonde dans ces deux formes de spiritualité à ce niveau là. Les milles visages du buddha, les milles formes et manifestations de l’être suprême. Il y a aussi des nuances et des différences et si l’on a envie d’aller par là, on en trouvera certainement de nombreuses même si dans le silence d’une méditation profonde et d’un lotus, il n’existe plus tellement de contradictions.

J’ai aussi découvert, il y a peu, un diamant du cinéma sud coréen. Peut-être que certains d’entre vous l’ont déjà vu. Son titre est « Printemps, été, automne, hiver et printemps » et il est du réalisateur sud coréen Kim Ki-duk.C’est un film zen et bouddhiste au sens le plus pur du terme tourné dans un endroit magnifique et magique.

Je n’ai pas grand chose à ajouter de mon côte, juste que ce film est sublime et d’une grande profondeur. Activez les sous-titres youtube si vous le souhaitez mais il se regarde même sans ça et vous le comprendrez parfaitement.

Sur ce longue vie!

Fred
medecineman.com
soins énérgétiques et chamaniques à distance.

Publié dans Citations chamanisme, Vidéos chamaniques | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Bonne année 2015 à tous!

chamanisme_soins_energetiques_medecineman

«Dix mille fleurs au printemps
La Lune à l’automne,
Une brise fraîche en été,
La neige en hiver.
Si votre esprit n’est pas obscurci par des choses inutiles,
C’est la meilleure saison de votre vie « .

Wu-men
Poésie Zen
Citations sur le chamanisme et le bouddhisme, citations spirituelles.

Bonjour à tous,

J’espère que tout va pour le mieux et que ce message vous trouve heureux sur votre chemin. Je vous souhaite à tous une belle et heureuse année 2015 avec beaucoup de bonnes choses de votre coté, et bien sûr beaucoup de joie et de santé!

Si vous avez fait une demande de soins énergétiques et chamaniques, s’il vous plaît soyez patient, nous prenons quelques jour de repos et nous serons de retour très bientôt.

Passez une bonne journée et à nouveau bonne année 2015.

medecineman.com
Soins énergétiques et chamaniques, soins à distance

Publié dans Citations chamanisme, La voie du medecine man | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Joyeux solstice d’hiver dans la lumière et la joie

citations_chamanisme_solstice_hiver_soins_energetique

« Au milieu de l’hiver, j’apprenais enfin qu’il y avait en moi un été invincible »
Albert Camus
Citations chamanisme, Solstice d’hiver

Bonjour à tous et joyeux solstice d’hiver!

Quelle bonheur de partager avec vous cette merveilleuse phrase de « l’Etranger » d’Albert Camus, pleine de simplicité et de profondeur.

Aujourd’hui nous célébrerons le solstice d’hiver autour d’un feu sacré dans la tradition chamanique des indiens maya Quiché du Guatemala et avec gratitude pour ce que nous a apporté ce cycle qui s’achève et une grande allégresse pour celui qui commence.

Que votre journée soit pleine de joie, de paix et d’élévation et que nouveau cycle qui s’approche vous apporte harmonie, amour et joie de vivre.

Une merveilleuse journée à tous !

Fred
medecineman.com
soins chamaniques et énergétiques à distance.

Publié dans Citations chamanisme, La voie du medecine man | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Intégrer le matériel dans le spirituel

Reincarnation - Citation spirituelle tirée du Mahabharata

Reincarnation – Citation spirituelle tirée du Mahabharata

« Il y a une leçon dans chaque grain de sable mais si nous ne l’apprenons pas, nous devrons peut-être nous réincarner. »

Mahabharata
Citations chamanisme et Spiritualité
Sagesse indienne et réincarnation.

Bonjour à tous,

J’espère que ce petit message vous trouve en joie et que la lumière de la vie vous apporte la conscience des miracles petits ou grands qui s’accomplissent à chaque instant et jusque dans la moindre de nos respirations.

Cela fait un petit moment que je n’ai pas écrit mais je continue les soins, en maintenant ma constance dans la pratique quotidienne. Le temps vient un peu à me manquer entre les exigences du monde matériel et les nombreuses heures requises pour se maintenir dans la pratique mais j’en profite pour remercier au passage ceux qui me viennent avec confiance pour les soins et pour leur transmettre ma gratitude. 

Souvent, sur le chemin spirituel, quand on se trouve au milieu du monde et de ses contraintes et pas enfermé dans un monastère, le déséquilibre peut venir s’immiscer peu à peu par le quotidien, à coups de petites concessions. Dans ces moments là, l’intégration du matériel dans le spirituel peut s’avérer un défi dans la pratique chamanique, comme sur tout chemin spirituel, même si finalement tout cela se résume à une question d’organisation, un équilibre à trouver en quelque sorte.

Dans nos civilisations modernes et rationalistes, nous avons un peu pris l’habitude de ranger les activités dans des boîtes séparées mais cela ne peut s’appliquer quand il s’agit de la voie de l’homme médecine où tout est sacré et chaque pas doit s’effectuer dans la conscience et la lumière des lois cosmiques et divines.

Quelquefois pourtant, le mental se glisse dans les interstices de la pratique et tente de reprendre le pouvoir illusoire qu’il a déjà perdu de si nombreuses fois. C’est le lot de quiconque sur le chemin et il ne faut jamais se méprendre sur le fait qu’il s’agit bien d’une traque. Il faut traquer le mental et l’Ego qui veut nous résumer à ce corps de matière et développe des trésors de stratégie pour conserver ou reprendre le contrôle de la situation en se servant de ses armes imparfaites qui sont aussi son illusion: le dualisme et les limites des cinq sens au monde de la matière et ses lois.

Dans ces moments là, on peut se surprendre à s’apitoyer sur soi-même ou se trouver des semblant d’excuses pour justifier le manque d’assiduité. Il faut prendre ces choses-là comme des alertes privilégiées parce que justement ces petites tendances sont faciles à détecter et qu’elles sont la marque indubitable de l’ego, une bonne occasion donc pour travailler là-dessus.

Il est également assez vite fait de tomber dans le schéma « effort / récompense » que l’on peut aussi appeler le comportement « bâton / carotte ». Nous sommes en réalité si prompts à appliquer à nous-même et à la gestion de notre temps dans le monde matériel ce comportement que nous tombons souvent dedans sans même nous en rendre compte.

Dans certains cas, nous en venons à considérer que la pratique est une « activité » pour laquelle il faut ménager un espace dans le monde matériel, dans le meilleur des cas en dehors des espaces effort/récompense que nous nous allouons on dont nous pâtissons, dans le pire des cas dans les espaces réservées à l’effort ! Ces derniers cas sont bien sûr ceux qui condamnent le plus surement une pratique régulière parce que nos systèmes économiques se sont emparés du monde matériel et exigent de notre part de plus en plus d’efforts pour ne serait-ce que subsister. Après avoir entendu tant de fois de nombreuses gens faire la liste de toutes les contraintes qui leur tombent dessus toute la journée pour se défendre d’une quelconque possibilité de pratiquer ou méditer, ne serait-ce que quelques minutes, il n’y a aucun doute que les amateurs de ces listes considèrent la pratique spirituelle comme une effort à faire. Il ne fait aucun doute aussi qu’ils trouvent des moments, des minutes pour se choyer ou se relaxer durant la journée et c’est bien légitime, mais le propos ici est bien de déceler comment le comportement « effort/récompense » catégorise toutes nos activités si l’on y prend pas garde jusqu’à celles qui n’ont pas à entrer dans les mécaniques de l’ego mais qu’il se réapproprie en se servant de ce modèle. La pratique spirituelle ne peut être un effort, par ailleurs et c’est une deuxième erreur qu’entraîne cette façon de l’approcher comme un effort, elle ne peut pas être l’objet d’attentes quelconque en terme de récompense. Il n’y a pas de prix à gagner ni de podium sur le chemin de la spiritualité et il vaut mieux pratiquer sans attente. Cela peut s’avérer difficile à comprendre au début pour l’ego justement parce qu’il faut qu’il puisse catégoriser les motifs de son action. Le zen appelle cela le non-faire et à la question du comment non faire? ce qui peut y répondre n’est pas l’Ego ni son instrument favori le mental.

De tout cela il découle que de la même façon, l’approche qui consiste à considérer la pratique comme un espace de gratification même si elle peut sembler sans doute plus propice à favoriser sa régularité dans un premier temps, peut finir par emprisonner ou laisser l’ego l’instrumentaliser dans une dimension fonctionnelle et matériel qui, encore une fois, ne peut être la sienne.

Dans d’autres cas, qui sont d’une manière aussi des situations pièges, il y a aurait l’effort, le travail, les récompenses, le repos bien mérité,  et quand tout cela est fait, du temps restant à trouver pour la pratique. C’est sans doute une des manières les plus acceptables de la considérer pour peu que l’on soit conscient du fait que sa propre pratique spirituelle ne peut s’inscrire dans le temps résiduel laissé par les autres activités. En effet et encore une fois, le monde matériel et nos systèmes économiques s’arrangent pour nous faire fournir tellement d’effort pour organiser notre propre subsistance, que s’il est question de les compenser pour en quelque sorte se choyer un peu, il risque de ne pas rester beaucoup de temps pour la pratique spirituelle à la sortie. Dans ce dernier cas, la situant en quelque sorte en dehors du temps effort/récompense, mais toujours dans cette linéarité, nous n’avons finalement pas totalement encore échappé au modèle. Encore une fois, l’ego est très attaché à ces mécaniques du bâton et de la carotte et il est important d’en être conscient autant que de s’en affranchir pour intégrer le matériel dans le spirituel.

Alors comment mettre la pratique spirituelle ou la méditation à sa vraie place et la faire échapper au matériel, à ses exigences et à la dictature de l’ego pour la remettre à sa vraie place? Comment  aller de l’avant et briser le schéma qui consiste à intégrer la pratique spirituelle comme une partie de notre activité matérielle alors que dans la réalité, il  s’agit exactement du  contraire. Nous sommes avant tout des êtres spirituels dans un univers non linéaire et spirituel. Nous nous incarnons dans la matière et dans le monde de la matière pour vivre une expérience spirituelle et pour en retrouver tout le sens au delà du poids et de la densité de cette matière. Pour cette raison même, notre pratique spirituelle doit être le cœur et la racine de notre élévation vers cette conscience, et à partir de ce point, elle doit se développer dans tous les aspects de notre vie. Pour cette raison même, nous devons briser totalement le schéma «effort / gratification » maintenu par l’Ego et arrêter de nourrir l’âne.

Pour éviter tous ces écueils et comme point de départ, il est important de comprendre que la pratique doit être une « discipline » quotidienne : ni un effort, ni une récompense, mais une discipline. Une discipline c’est quelque chose que l’on fait sans réfléchir, c’est presque le corps qui le fait, c’est presque comme un besoin naturel. Dans le quotidien, il ne viendrait à personne l’idée de s’arrêter de boire ou de décider qu’il n’a pas le temps de le faire parce que son travail, les enfants, les transports, la télé, lui prennent trop de temps. Le maître zen Taisen Deshimaru disait souvent : « il faut pratiquer inconsciemment, naturellement, automatiquement ». C’est une des clés importantes de toute pratique spirituelle. On le fait, c’est essentiel et le monde devra attendre. Pour cela il faut ménager des espaces de pratique quotidiens et constants, si courts soient-ils. Le monde matériel peut toujours vous attendre 15 minutes par jour mais vous devez être convaincu de l’enjeu, c’est une des autres clés.

Autre chose qui a son importance, il faut rester détendu et trouver de la joie dans sa pratique. Il doit y avoir quelque chose de joyeux ou de léger dans tout cela même si bien sûr cela ne signifie pas une absence de sérieux et de profondeur.  C’est un paradoxe qui peut être résolu par la pratique et par l’ouverture du coeur.

Une chose est certaine, le chemin d’élévation ne peut être pavé d’excuses venues du monde de l’illusion, de la matière et de ce temps linéaire et illusoire dont nous semblons souvent tant manquer; toute chose dont le mental est si friand. Il y a toujours du temps pour la pratique quand on la place au sommet même de son existence parce que là est sa vraie place et seules la persévérance et la constance nous permettent d’en prendre toute la mesure.

Dans les moments merveilleux d’éveil au coeur d’une transe chamanique ou d’une méditation profonde, assis au centre de notre corps esprit, le coeur ouvert et la respiration tranquille, aucun doute ne peut demeurer sur l’importance de cette place : cette lumière au coeur de notre être, ce miroir dans lequel l’univers se reflète, cette conscience même du Dharma bien au delà de l’ego, de ce corps de chair, au delà du temps et de la matière ne laisse place à aucun doute. Et dans ces moments de grâce et d’humilité, au delà des cinq sens et au coeur des mystères de l’univers non linéaire, nous expérimentons l’éternité et le fait que nous sommes venus nous incarner pour apprendre et pour s’élever dans la Conscience infinie et éternelle du divin lui-même.

C’est la plus belle et profonde des expériences, là où plus aucune question, ni difficulté ne subsiste, que la tranquillité infinie et éternelle de l’énergie cosmique et le mental aura beau renâcler avec ses illusions duales et la force de ses faiblesses, un guerrier de la lumière ne pourra s’y soustraire.

Que votre journée vous apporte joie, paix et gratitude.
Fred
medecineman.com
soins énergétiques et chamaniques à distance

Publié dans Citations chamanisme, La voie du medecine man | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire